[Autour du thé]#1 : Le thé et ses légendes

Bonjour à toutes et à tous !

Le thé étant le compagnon de bon nombre de lecteurs (dont moi) j'ai eu envie de faire une série d'articles particuliers parlant du thé, de son histoire et de sa consommation.
Aujourd'hui, je commence cette série en parlant des légendes qui concerne l'origine de cette boisson qui est aujourd'hui la plus consommée dans le monde, juste après l'eau.



Il existe plusieurs légendes concernant les origines du thé mais toutes s'accordent sur un point, le thé serait né en Chine.

La plus célèbre de ces histoires raconte qu'aux alentours de 2737 avant notre ère, dans une Chine souffrant de sévères épidémies, l'empereur Shen Nung avait conseillé à la population de faire bouillir l'eau afin de la purifier. Cette empereur était le troisième et dernier Auguste de la mythologie chinoise, personnage particulier à tête de buffle et au corps d'homme et serait également à l'origine de l'agriculture et de la découverte des plante médicinale.
Bref, l'empereur Shen Nung voulait se désaltérer et faisait bouillir de l'eau pour la purifier à l'abri d'un arbuste, mais il s'assoupit. 
Durant son sommeil, quelques feuilles se seraient détachées et seraient tombées dans l'eau bouillonnante, formant alors un breuvage brun au parfum délicat.
L'empereur curieux, y trempa les lèvres et fut séduit par son goût.
C'est ainsi que le thé serait né.

Gravure de l'empereur Shen Nung à l'abri d'un théier.

En Inde et au Japon, le thé serait né longtemps après sa découverte par l'empereur chinois et serait dû au prince indien, Bodhidharma, parti en Chine pour y enseigner les préceptes de Boudha, au VIème siècle.

En Inde, la légende raconte que Bodhidharma avait fait le vœu de ne jamais dormir pendant les neuf ans que devait durer son périple à travers la Chine, afin de se rendre plus digne de sa mission.
Cependant, un jour, vers la fin de la troisième année de son voyage, il failli succomber au sommeil au bord d'un chemin. Il trouva par hasard quelques feuilles de théier sauvage qu'il mordit machinalement. Les vertues tonifiantes de la plante le ragaillardirent et il décida d'en utiliser les feuilles pour rester éveillé pour les six dernières années de son périple.

Statue de Bodhidharma

Au Japon, cette légende est quelque peu différente. Elle raconte qu'au bout de trois années, Bodhidharma, épuisé, tomba de sommeil et fit des rêves voluptueux.
A son réveil, furieux de sa faiblesse et accablé par sa faute, il s'arracha les paupières afin de ne plus jamais s'endormir et les jeta à terre.
Quelques années plus tard, en repassant au même endroit, il découvrit la présence de deux arbustes où il avait jeté ses paupières.
Il en goûta les feuilles et s'aperçut qu'elles avaient les propriétés de maintenir l'esprit éveillé.
Il en parla alors autour de lui et prit l'habitude de cultiver dans les lieux qu'il avait visité.

Ces trois légendes présentent le thé comme plante médicinale, c'est seulement bien après, sous l'époque des trois Royaume, vers 220, que le thé devient une boisson que l'on pouvait boire quotidiennement.



A bientôt dans un prochain rendez-vous autour du thé !



Evidemment les versions de ces légendes varient quelques peu selon l'ouvrage ou le site sur lequel on prend ses informations.
Vous pouvez retrouver mes sources en cliquant sur les liens suivants :
Histoire du thé - palaisdesthe.com
Légendes du thé - admirable-tea.com



Commentaires

  1. Et bien ! j'en ai appris des choses sur le thé ! Merci pour ce tour du monde théiné ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir :) Rendez-vous dans un prochain article autour du thé :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Blogger Recognition Award

Concours : Un fauteuil, un livre, un thé fête ses 2 ans !

Chronique : Breathing - Tome 3 : Ma raison de respirer de Rebecca Donovan

Chronique : Je sais pas de Barbara Abel