mercredi 9 septembre 2015

Chronique : Villa numéro 2 de Danielle Steel

Editions : Pocket
Format : Poche
Prix : 7,70€
Parution française : 8 janvier 2009

Ecrire le scénario d'un film, Tanya en a toujours rêvé. Mais lorsque son agent lui propose de passer plusieurs mois à Los Angeles pour adapter un roman, elle hésite : abandonner sa maison, son mari et ses enfants est un sacrifice qu'elle n'est pas sûre de vouloir faire. Cependant, son conjoint la pousse à saisir cette occasion inespérée pour sa carrière. Tanya troque alors son quotidien d'épouse et de mère parfaite pour les paillettes d'Hollywood. Installée dans la somptueuse Villa numéro 2 du Beverly Hills Hotel, elle se laisse vite happer par la frénésie de son nouveau travail et le milieu des stars du grand écran...

Dans ce roman, nous suivons Tanya Harris, épouse et mère de famille comblée. Elle est mariée à Peter, un avocat gagnant bien sa vie, avec qui elle a eu trois enfants, Jason et les jumelles Megan et Molly.
Tanya est mère au foyer et en dehors du temps qu'elle consacre à sa petit famille, elle écrit. L'écriture est sa plus grande passion après sa famille et au fil du temps, elle a su acquérir de la reconnaissance et du respect pour son travail.

Auteur de plusieurs nouvelles et scénarios de séries télévisées, elle reçoit un jour, un appel de son agent qui lui fait une proposition que seul un fou oserait refuser : écrire le scénario d'un film.
Même si c'est son plus grand rêve, Tanya ne peut accepter. Son fils entre certes à l'université mais ses filles entament leur dernière année de lycée et auront énormément besoin d'elle tout au long de l'année, sans oublier son mari, de qui elle ne s'est jamais séparer en vingt ans.
Cependant, c'est le rêve de toute une vie, une occasion inespérée qui ne se représentera sans doute jamais. Son mari finit par la convaincre et elle part pour Los Angeles laissant derrière elle mari et enfants les jours de semaine. 
Elle y vivra dans une villa, la villa numéro 2, qui aura énormément d'importance pour elle. D'abord le symbole d'une vie rêvée, elle deviendra son foyer, puis le symbole de l'illusion et deviendra finalement, une simple étape de son passé.

Là bas, elle rencontre toutes les célébrités d'Hollywood, elle côtoie le luxe, les paillettes, elle découvrent la capitale mondiale du rêve qui cache illusions et mensonges et est happée par l'univers du cinéma. 
Cependant, la distance qui la sépare de sa famille pourrait mettre son couple en péril car Hollywood est plein de tentations.

D'ailleurs, un événement inattendu bouleversera le cours paisible de son existence et remettra en question tout ce sur quoi sa vie reposait et tout ce en quoi elle croyait, car la vie peut en l'espace d'un instant changer à tout jamais.

Dans ce récit, j'ai trouvé les personnages attachants, crédibles, réalistes et intelligents.
Ma préférence se tourne néanmoins vers Tanya, personnage que nous apprenons à connaître et que nous voyons évoluer et changer tout au long du roman.
C'est une femme particulièrement dévouée, intelligente et attachée à ses principes et à sa famille, ce qui la rend attachante dés les premières pages.
Tous les personnages qu'elle rencontre et côtoie apportent quelque chose à l'histoire et enrichissent le récit. Ils sont nombreux à avoir une incidence sur Tanya, sa vie et sa façon de voir ou de penser et suivre le déroulement de ces événements est très intéressant.

Bien que la narration soit à la troisième personne, ce qui n'est pas mon point de vue favori, j'ai tout de même était happée par l'histoire car la plume de l'auteur est très fluide, les descriptions nous en révèlent suffisamment sans alourdir la lecture et les rebondissements sont assez nombreux pour nous tenir en haleine. 

Ce livre, plus qu'une simple romance est une très belle histoire qui nous montre le chemin que peut prendre la vie d'une personne en pleine reconstruction pour tenter de goûter une nouvelle fois au bonheur.

En tout cas, c'est une lecture très agréable que je recommande particulièrement aux adeptes de romances.

Ma note
7,5/10




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire