Chronique : Delirium - Livre 2 de Lauren Oliver

Editions : Le livre de Poche
Format : Poche
Prix : 7,90€
Parution française : 17 septembre 2014

Lena a découvert avec Alex ce sentiment interdit qu’est l’amour. Ensemble ils se sont enfuis, déterminés à gagner la nature pour vivre leur passion.
Mais seule Lena est parvenue à franchir la frontière. Sans savoir si Alex est encore vivant.
Aujourd’hui Lena a rejoint la résistance. Elle se voit confier une mission qui pourrait bien lui coûter la vie. Mais une nouvelle rencontre vient remettre en question tous ses principes.
Se battre pour avoir le droit d’aimer : cela a-t-il vraiment un sens ?


Dans ce roman, l’histoire se passe quelques mois après les événements qui se sont déroulés à la fin du tome précédent. Nous retrouvons donc Lena, notre jeune héroïne du premier tome. Cette dernière a cependant bien changé et dès le premier chapitre, nous ne pouvons que remarquer à quel point ces changements sont flagrants. C’est donc intriguée que j’ai poursuivi ma lecture.

La narration est toujours à la première personne, ce qui permet de se plonger pleinement dans le roman. Mais ici cette narration ne sert pas seulement à être dans la tête de Lena. Les chapitres alternent entre les événements présents, où nous découvrons une Lena totalement transformée, et ceux passés qui ont directement suivis son évasion de Portland. Les événements passés nous sont contés comme un témoignage, comme autant de flash-back permettant à Lena de nous raconter ce qu’elle a vécu et nous expliquer pourquoi et comment elle a changé. Personnellement, j’ai trouvé que cette façon de présenter le roman était extrêmement intéressante.

L’univers de ce tome n’est évidemment pas très différent du premier. Le monde est toujours aussi dévasté en dehors des villes qui condamnent l’amour. Cependant, ce tome-ci permet d’en découvrir davantage sur la nature. Ainsi, nous découvrons à travers les yeux de Lena, d’autres lieux, inexplorés dans le premier tome, et d’autres façons de vivre qui n’avaient pas non plus été abordées dans le tome 1.

L’ambiance, quant à elle, est sombre et grave tout au long du roman, ce qui correspond bien entendu parfaitement bien avec l’univers du livre. Dès le départ, on comprend que c’est sérieux, nous ne sommes pas là pour rigoler mais bien pour comprendre dans quoi Lena s’est embarquée.
Le rythme va donc très bien avec l’ambiance. Il reste dans l’ensemble assez rapide même si les phases d’actions véritables sont peu présentes, tout ceci grâce aux nombreuses informations que nous transmet le roman et que le lecteur doit assimiler. Ainsi, l’ennui ne nous gagne pas une seule seconde.
La plume de l’auteur participe énormément à tout cela. Grâce à cette plume fluide, pleine d’émotions et suffisamment précise pour nous placer au cœur du roman. L’histoire ne se lit plus, elle se vit.

L’intrigue est donc essentiellement tournée vers Lena, personnage central de ce roman. Elle prend tout son sens par rapport au premier tome, puisqu’elle passe de la survie de Lena, dans cette nature qui l’a vu se transformer aux prémices de ses actions chez les résistants. Le lecteur comprend ainsi qu’il ne s’agit plus seulement de Lena, mais de toute une population aujourd’hui dans le même cas qu’elle et qui a bien souvent vécu bien pire. Lena doit se faire une place dans ce monde mais à quel prix ?

Notre chère Lena a donc vécu des choses si terribles qu’elles l’ont marquées de façon indélébile et transformées en une jeune femme plus forte, plus sûre d’elle et beaucoup plus courageuse que dans le premier tome. La peur l’a presque totalement abandonné même si elle reste dans certains moments assez fragiles pour nous laisser entrevoir celle qu’elle était avant tout cela. C’est comme si elle avait vieilli en très peu de temps, tellement elle a gagné en maturité.

En plus de découvrir cette nouvelle Lena, nous rencontrons de nouveaux personnages totalement absents du tome précédent. Ce sont pour la plupart des résistants, proches de Lena puisque certains ont vécu assez longtemps avec elle pour la voir changer.
Tout comme elle, ils sont attachants et sont emplis de mystère concernant leur propre histoire. Tout comme elle, ils ont vécu des choses sans doute affreuses qui les ont marqués, c’est ce vécu qui les rend si intenses et intéressants. Lena leur attache une très grande importance et nous comprenons bien vite qu’ils lui sont indispensables, même s’ils peuvent se montrer si durs entre eux.

Ce livre est pour moi, bien meilleur que le premier. Je ne me suis pas ennuyée une seule fois, j’ai appris de nombreuses choses qui me poussent à vouloir en découvrir davantage. D’autant plus après cette fin absolument infernale qui posent énormément de questions où la seule façon d’y répondre est de lire la suite au plus vite. Ce livre est un voyage intense et pleins d’émotions.
Un super roman que je ne peux que vous recommander.

Ma note
9,5/10

Commentaires

  1. J'ai adoré ce deuxième tome, tout comme le premier. Lena prend davantage confiance en elle, on découvre réellement la Nature et leur lutte contre le gouvernement. J'espère que le troisième tome te plaira tout autant :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Blogger Recognition Award

Chronique : Breathing - Tome 3 : Ma raison de respirer de Rebecca Donovan

Concours : Un fauteuil, un livre, un thé fête ses 2 ans !

Chronique : Je sais pas de Barbara Abel