Chronique : Émancipés de M.G. Reyes

Editions : Mosaic
Format : Ebook
Prix : 9,99€ (Partenariat)
Parution française : 6 juillet 2016

Ils sont six. Jeunes. Libres. Emancipés. Pas d’adultes, pas de limites.
Ils ne se sont jamais rencontrés. Le hasard les réunit en coloc dans une somptueuse villa de Venice Beach. On pourrait croire à une vie de rêve…
Mais chacun a ses ambitions.
Chacun a ses secrets.
Chacun cache quelque chose aux autres. 
Sans compter ce qu’ils ignorent : à leur insu, quelqu’un les espionne à distance. Mais qui, et dans quel but ? 

Je remercie chaleureusement Netgalley et les éditions Mosaic pour m'avoir permis de lire ce roman.

L'histoire de ce roman concerne six jeunes, entre 15 et 17 ans, qui ont été émancipés pour des raisons propres à leur histoire. Ils se retrouvent tous colocataires d'une magnifique villa située au bord de la mer, à Venice Beach. Ils y vivent seuls, sans parents, ni adultes. Chacun apporte avec lui dans cette maison, sa propre histoire, ses ambitions et ses secrets et ils ont tous quelque chose à cacher. En plus de cela, une personne les espionne. On ne connaît ni ses raisons, ni dans quel but. 
Une histoire qui au premier abord s'annonce intrigante, où se mélangent mensonges, espionnage et faux-semblants. 

La narration est à la troisième personne. Un point de vue externe qui permet de suivre chacun des 6 personnages principaux et un personnage mystérieux. La disposition des chapitres alternent entre chacun de ces personnages.

L'ambiance est un mélange étrange de tension et de curiosité avec une point de légèreté. Un mélange agréable pour les vacances.

Le rythme est plutôt lent. Il n'y a pas d'action à proprement parler, seulement des passages où les événements se précipitent. Il arrive que la tension grimpe un peu mais elle redescend assez vite, ce que j'ai trouvé bien dommage.

Le style de l'auteur est plus que correct, le livre est bien écrit avec une plume simple et fluide mais les nombreux personnages et l'alternance des chapitres m'ont parfois un peu perdu. Il y a beaucoup d'histoires à suivre avec ces six personnages principaux qui se présentent presque à tour de rôle. Il faut certes, mettre en place l'histoire mais l'intrigue met de cette façon pas mal de temps à arriver.

L'intrigue est tournée vers les secrets que chacun des six jeunes cachent et vers cette mystérieuse personne qui les espionne sans que l'on sache véritablement pour quoi, du moins au départ. Les pièces du puzzle finissent par se mettent en place mais nous laisse avec plus de questions qu'elle n'apportent de réponses à la fin du roman.

Les personnages sont plutôt intéressants même si je ne les ai pas trouvé suffisamment approfondis. Certains, tels que Lucy, Grace ou John-Michael sont tout de même attachants. Dans l'ensemble, j'ai apprécié découvrir les quelques éléments disponibles à leur sujet.

Pour finir, j'ai trouvé ce roman plutôt pas mal dans l'ensemble. Le vif du sujet met plus de la moitié du roman avant d'arriver et la fin ouverte nous laisse totalement sur notre faim. Un peu comme un soufflé qui se serait donner du mal à monter pour être finalement tout "raplapla".
Il n'y a, au final, pas de véritable enjeu dans ce roman, certes l'histoire doit se mettre en place mais il y a trop de questions sans réponse à la fin.
J'ai tout de même suffisamment apprécié ce roman pour lire une suite, s'il y en a une et je l'espère, car je suis vraiment très curieuse de savoir le fin mot de cette histoire.

Ma note
6/10





Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Blogger Recognition Award

Chronique : Breathing - Tome 3 : Ma raison de respirer de Rebecca Donovan

Concours : Un fauteuil, un livre, un thé fête ses 2 ans !