Chronique : Red Rising de Pierce brown

Editions : Hachette
Format : Ebook
Prix : 12,99€ (Partenariat)
Parution française : 17 juin 2015

« J’aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m’ont jeté dans la guerre. »
Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.
Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature.
Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

Je remercie chaleureusement Netgalley et les éditions Hachette pour ce roman.

Dans un futur lointain, la vie est possible sur les autres planètes qui ont pour la plupart été colonisées. Un système de castes avec des couleurs a été mis en place. Le système politique est proche de la dictature tel que l'on a pu le voir dans Hunger Game. Le sommet de la pyramide est représenté par les Ors, des dirigeants riches, cupides et intransigeants, prêts à tout pour conserver leurs privilèges et leur pouvoir. La base de cette pyramide, elle, est représentée par les Rouges, les esclaves. Grimper les échelons dans ce système est impossible, la condition que l'on a à la naissance reste la même pour la vie et les règles appliquées sont très injustes.

L'histoire suit un Rouge vivant sur Mars, du nom de Darrow et plus jeune fossoyeur de son camp, les Lambdas. Les Rouges qui vivent dans le sous-sol de Mars sont chargés de récolter l'hélium 3, un composé essentiel dans cette société. C'est une tâche ingrate, dangereuse et difficile, effectuée qui plus est, dans des conditions déplorables. Pour ne pas rappeler leur conditions d'esclaves aux Rouges, un camp peut être récompensé si son rendement d'extraction de l'hélium est le plus élevé. Mais Darrow se rend rapidement compte que cette règle est caduque car ce sont toujours les mêmes qui gagnent quel que soit le résultat.
Un jour, sa femme est exécutée devant ses yeux pour avoir chanter la chanson interdite. un événement atroce qui fera voir à Darrow, les choses autrement et dirigera désormais chacun de ses actes. Il se retrouve ensuite embarqué dans une mission d'infiltration chez les Ors par les rebelles.

L'intrigue est centrée sur Darrow et son infiltration chez les Ors. Pour obtenir un poste au sein des grandes institutions, les Ors doivent passer un examen mettant à l'épreuve leur intelligence et leur capacité mais aussi mettant en danger leur vie. Darrow a dû subir un entraînement éprouvant pour être admis à l'académie où des épreuves aussi dangereuses que mortelles l'attendent. Une intrigue véritablement palpitante qui m'a fait penser aux épreuves présentes dans Hunger Game.

Le rythme est assez rapide grâce à un récit très prenant et passionnant et à une narration à la première personne qui permet une très bonne immersion dans l'histoire. La présence de quelques longueurs passe presque inaperçue.

La plume de l'auteur est riche, fluide et assez visuelle pour nous immerger, nous effrayer ou nous émerveiller grâce à un décor bien planté et détaillé. L'univers est bien construit et parfaitement maîtrisé.

L'ambiance est sombre, froide et dure, sanglante et effrayante aussi. Une ambiance très immersive qui pousse le lecteur à l'instar du personnage principal, à se méfier de tout et tout le monde car la trahison est courante dans le récit.

Les personnages sont bien développés et intelligents.
Darrow, né esclave, grimpe plus haut que n'importe quel Or dans cette société dictatoriale, à l'aide d'un groupe de rebelles, si on peut les appeler ainsi, qui l'entraînent et le poussent à donner le meilleur de lui. Cette transition entre le Darrow Rouge et le Darrow Or est certes rapide mais j'ai apprécié le fait qu'un esclave puisse s'élever et atteindre les meilleurs jusqu'à peut être les dépasser. Darrow est très attachant, c'est un personnage intelligent et pleins d'émotions. Voir le cheminement de ses pensées est intéressant, de même que d'être témoin de son évolution tout au long du roman. Il apprend de ses erreurs et de celles des autres, c'est un héros que l'on aime apprécier.
Les personnages secondaires sont moins dépeints mais ont tout de même leur importance car il soutiennent Darrow ou le trahissent, parfois les deux. En tout cas, ils participent tous ou presque à son apprentissage et à son évolution.

Pour conclure, j'ai vraiment adoré ce roman et pourtant, au départ, en voyant les nombreuses caste qui y sont présentent, j'ai eu peur de me perdre dans tous ces détails. Mais finalement tout est parfaitement dosé et le système du roman n'a presque plus de secrets pour nous. 
J'ai été rapidement absorbée dans ma lecture et me suis mise sans aucun mal à la place de Darrow bien que ce soit un personnage masculin. 
Amitié, loyauté et trahison entre autre, coexistent dans ce roman pour le rendre époustouflant et addictif. Pas très loin d'un coup de cœur.

Ma note 
9/10

Commentaires

  1. J'avais lu les premières pages qui m'avaient bien plu, et il faudrait que j'achète le roman du coup :P !! Superbe chronique^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Blogger Recognition Award

Concours : Un fauteuil, un livre, un thé fête ses 2 ans !

Chronique : Breathing - Tome 3 : Ma raison de respirer de Rebecca Donovan

Chronique : Je sais pas de Barbara Abel