Chroniques par genre




Chronique : Ceux qui restent de Jane Casey

Editions : France Loisirs
Format : Broché
Parution Française : 13 septembre 2012

Deux disparitions d'enfants
Seize ans d'intervalle
Un seul témoin : Sarah

Par un après-midi d'été, Charlie douze ans, disparaît. On ne retrouvera jamais son corps. Dernière personne à l'avoir vu vivant : Sarah, sa petite sœur.
Seize ans plus tard, dans la même ville, Sarah découvre dans les bois le cadavre de la jeune Jenny, son élève. Le cauchemar de son enfance resurgit...
Décidée à affronter son passé, Sarah va rouvrir seule l'enquête sur son frère. Mais bientôt, la jeune femme se sent épiée et menacée. 
Celui qui lui a pris son frère rôde-t-il encore ? Les deux affaires sont-elles liées ?
Pour le moment, leur seul point commun, c'est le témoin principal : Sarah. Est-elle en danger ?

Ceux qui restent est l'histoire de Sarah, une jeune enseignante d'anglais ayant découvert le cadavre d'une jeune fille, Jenny, son élève. Cette découverte la place au centre d'une affaire de meurtre qui fait resurgir son passé et la disparition de son frère il y a 16 ans, car le seul élément qui relie ces deux affaires, c'est elle.

Dés les premières pages nous sommes embarqués dans l'histoire de Sarah où passé et présent se chevauchent. L'auteur alterne d'ailleurs subtilement les deux périodes, nous permettant de mieux comprendre les réactions de Sarah face à ce qu'elle a vécu et vit encore. C'est ce qui permet également de nous attacher à elle.
L'intrigue commence véritablement à partir de la découverte du corps de Jenny. Sarah est au centre de l'enquête et participe activement à sa résolution, involontairement parfois.

Cependant, cette enquête n'est pas sans incidence. Elle fait resurgir son passé. La disparition de son frère a marqué sa vie de façon indélébile, car Ceux qui restent n'est pas seulement un roman policier. On y découvre ce que subissent les personnes qui sont dans l'attente de réponses et on comprend à quel point cette attente les détruit et façonne leur vie.

L'auteur malmène son personnage. Sarah en a pourtant déjà pas mal vécu, mais elle la place au cœur d'une tension dramatique qui lui en fait subir encore davantage. On se demande même à quel point ce nouveau drame va changer Sarah, sa vie et ses proches.

Sarah est un personnage admirable. Elle est courageuse, incroyablement forte et pourtant à la fois tellement fragile. En quête de réponses, d'amour et de reconnaissance, c'est un personnage émouvant et terriblement attachant au point d'être bouleversé au même titre qu'elle par ce qu'elle vit et ce qui lui arrive.
On s'accroche à son histoire jusqu'au bout comme si nous étions à sa place. Au fil de la lecture, on a l'impression qu'elle évolue avec l'intrigue et son dénouement. Sa résolution agirait comme un baume, un remède à ce qu'elle a vécu.
Les autres personnages sont tout aussi important car chaque personnage a sa place dans cette histoire, la rendant d'autant plus réelle.

Rien n'est laissé au hasard, le livre a beau faire plus de 500 pages, chaque mot, chaque phrase, chaque page y a sa place. On ne voit pas passer la lecture tellement on est absorbé dans ce roman.
La plume est fluide et agréable, le style est simple et pourtant l'auteur manie l'intrigue sachant la relancer au bon moment pour ne pas laisser la tension baisser et nous tenir en haleine jusqu'à la fin. Et quelle fin !
Impossible de connaître le dénouement à l'avance. La fin est largement à la hauteur de la tension accumulée tout au long du roman.
L'histoire est bien ficelée, pleine de suspense, de surprises, de révélations et la fin est maîtrisée, inattendue.

C'est le premier roman de cet auteur que le lis et j'ai été transportée par son histoire et profondément marquée. Proche d'un coup de cœur !
On ne peut rester indifférent à cette histoire et on n'en sort pas indemne. A lire absolument !

Ma note
9/10

Commentaires









Badge Lecteur professionnel