Chroniques par genre




Chronique : Le dernier brûleur d'étoile de Sophie Val-Piguel


Editions : France Loisirs (Nouvelles Plumes)
Format : Broché
Prix : 14,99€
Parution française : 01 janvier 2015

À la suite d'un étrange cauchemar, la vie de Gwenvael bascule. Contraint de fuir l'orphelinat où il vit depuis toujours, le jeune homme tente de donner un sens aux mystérieuses paroles prononcées par le directeur de l'institut juste avant son départ : « Trouve Calypso ».
Lorsqu'il est attaqué par une horde d'hommes des bois et capturé par un redoutable guerrier, Gwenvael comprend qu'il a franchi les portes d'un autre monde. Et s'il n'avait pas toujours vécu à l'orphelinat ? S'il était Celui qu'ils attendaient tous ?
Gwenvael vit depuis aussi longtemps qu’il s’en souvienne dans un orphelinat. Un jour, il commence à faire des cauchemars étranges, mais le plus étranges c’est qu’à son réveil, il en a les cicatrices. A partir de cet instant, tout dans sa vie se précipite, il sera d’ailleurs rapidement contraint de quitter l’orphelinat à la suite d’un incident grave. Mais avant de fuir, le directeur lui transmet un message qui lui intime de trouver Calypso.
Dans sa fuite, Gwenvael se retrouve dans les bois proches de l’institut et se fait attaquer par des guerriers au style moyenâgeux. Peu après il découvre qu’il a atterri dans un autre monde.

J’ai beaucoup entendu parler de ce roman avant de l’avoir entre les mains et de le lire à mon tour. Il a d’ailleurs dans l’ensemble de très bonnes critiques même s’il arrive que certains lecteurs aient un avis plus mitigé. C’est donc avec une grande curiosité que je me suis plongée dans ce roman.

La narration à la première personne est fortement appréciable car elle permet d’être en plein cœur de l’intrigue et des actions. Ce point de vue permet de découvrir les événements en même temps que Gwenvael garantissant de bonnes et moins bonnes surprises. Etant mon point de vue préféré, je n’ai eu aucun mal à me plonger dans l’histoire dès les premières pages.

Le rythme est assez variable tout au long du roman. Il est lent quand il y a peu d’action et que l’heure est aux explications ou à la découverte de l’univers, ce qui permet d’en savourer les pages. Mais il peut être très rapide en pleine phase d’action, lors notamment de batailles épiques.
C’est donc un mélange parfaitement maîtrisé pour être tenu en haleine jusqu’à la fin et pour découvrir un univers riche, aboutit et parfois inattendu. J’ai trouvé l’idée des brûleurs d’étoiles très originale. Encore jamais vu, l’auteur nous propose quelque chose de totalement nouveau que l’on prend énormément de plaisir à découvrir.

La plume de Sophie Val-Piguel est parfaitement maîtrisée. Elle joue très bien avec les mots et les émotions pour nous faire oublier que l’histoire est fictive. L’immersion est complète. Le livre représente pourtant un très beau pavé, la lecture est fluide, c’est un réel plaisir.

Concernant les personnages, Calypso est le personnage que j’ai le plus apprécié. On entend très rapidement parler de lui et avant même qu’il prenne part véritablement à l’intrigue on sait que c’est un personnage central du roman. Il est intelligent, fidèle et très attachant.
Gwenvael est le personnage principal, il est intéressant et attachant bien que ses réactions m’aient semblée quelques fois surfaites. Il peut se montrer très naïf et enfantin. Je l’ai apprécié même s’il je n’ai pas toujours été en phase avec lui.
Les autres personnages sont tout aussi intéressant à découvrir. Je trouve d’ailleurs que c’est l’un des points forts du livre. Il y a pourtant de nombreux personnages mais l’auteur a su les rendre intéressants et les développer suffisamment pour que leur place ne soit jamais remise en question.

Le roman comprend deux intrigues principales, qui correspondent aux deux parties du livre. Evidemment la quête principale est centrée sur la recherche de Calypso. Tout ce qui viendra ensuite, découlera directement de cette quête et dépendra des deux personnages centraux.

L’ambiance du livre est difficile à définir de manière générale car elle est changeante en fonction du lieu et du moment de l’histoire. L’ambiance et l’univers sont étroitement liés et sont tous les deux riches et bien maîtrisés.

Pour finir, j’ai énormément aimé ce roman. Je l’ai d’ailleurs lu en moins de trois jours alors qu’il comprend plus de 850 pages. Une sacrée performance étant donné l’emploi du temps chargé que j’avais au moment de sa lecture. Une preuve que le livre est prenant et que j’ai été transporté par l’univers et l’histoire. C’est bien plus qu’une excellente lecture, c’est un dépaysement total, une véritable aventure. A un tout petit cheveu de l’énorme coup de cœur.

Ma note
9,5/10

Commentaires

  1. Je pense que c'est l'un de mes prochains achats France Loisir :D Merci pour cette belle chronique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie ! J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi :)

      Supprimer
  2. Ce livre me fais beaucoup envie a chaque fois j'hésite de me le prendre chez fl mais faudrai que je saute le pas avant qu'il ne sois plus dispo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il te fait envie, je n'ai qu'un conseil, lance-toi ! :)

      Supprimer
  3. Les couvertures des cette éditions sont absolument magnifiques!! Mais ce sont aussi de gros pavés, mais qu'est-ce qu'une gros pavé quand le résumé est alléchant et les avis positifs? Je pense que c'est un bon gros moment de lecture en prévision!
    (Je cesse les énigmes et redescend de ma planète pour simplement dire que ta chronique me donne très envie de lire ce livre tout comme le résumé et la couverture! XD )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce grand mot ^^ c'est un plaisir. Je n'ai qu'un conseil alors, lance-toi :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire









Badge Lecteur professionnel