Chroniques par genre




Chronique : La face cachée de Margo de John Green

Editions : Gallimard (Scripto)
Format : Broché
Prix : 15,90€
Parution française : 20 août 2014


Quentin Jacobsen a passé toute sa vie à aimer la magnifique et aventureuse Margo Roth Spiegelman à distance. Le jour où elle ouvre sa fenêtre et grimpe dans sa vie, habillée comme un ninja et l'invitant dans une ingénieuse quête de revanche, il suit. Après cette nuit blanche, un nouveau jour commence et Quentin découvre en arrivant à l'école que Margo qui avait toujours été une énigme est maintenant devenu un mystère. Mais il apprend bientôt qu'elle a laissé des indices, et qu'ils sont pour lui. Le chemin pour la retrouver est loin d'être tout tracé, et plus il avance, moins il reconnait la fille qu'il croyait connaître.


Margo et Quentin se connaissent depuis leur plus jeune âge, il se trouve que Quentin considère Margo comme son miracle car il a eu la chance d'emménager dans la maison voisine de la sienne. Son miracle, car pour lui c'est la plus jolie fille.
Un jour, âgés de neuf ans, ils sont confrontés à un événement traumatisant. Alors qu'ils étaient amis, ils ne se parlent plus à partir de ce jour.
Bien des années plus tard, un soir, Margo s'introduit dans la chambre de Quentin pour l'embarquer dans une folle nuit d'aventure, de bêtises et de vengence. Une aventure à la fois dangereuse et amusante.
Mais au réveil, plus de trace de Margo, elle a disparu. Il apprend que c'est une fugue et décide de partir à sa recherche alors que tout le monde est persuadé qu'elle va revenir.

La narration est à la première personne. Un point de vue interne permettant de nous mettre à la place de Quentin et de suivre son aventure.

L'intrigue est centrée sur la quête de Quentin qui est à la recherche de Margo. Une quête assez particulière car il s'avère au fil des pages que Quentin n'est pas seulement à la recherche de Margo en tant que personne physique mais aussi de la vraie Margo, de la personnalité qui se cache derrière toutes celles qu'elle accepte de montrer au reste du monde, mais qui est bien différente de celle que Quentin connaît. Une intrigue se cache en fond de la première, elle concerne les villes de papier. Cette seconde intrigue est très intéressante à découvrir.

Le rythme est prenant au début et à la fin, car il est plein d'action, mais entre ces deux parties il est d'une extrême lenteur. Difficile ainsi de rester accroché à l'histoire car ils représentent souvent des moments où Quentin tourne en rond et sont remplit de passages sans grand intérêt.

L'ambiance est comme le rythme, elle varie en fonction de trois parties. Elle est drôle au début, lourde et ennuyeuse au milieu et de nouveau drôle à la fin mais également tragique lors du dénouement.

Le style de l'auteur est poétique et fluide. Le texte est beau et rempli de message même si certains passages sont longs, répétitifs et sans véritable intérêt. 
John Green reste un auteur que j'apprécie car ce roman fait réfléchir et il a toujours les bons mots pour transcrire les émotions sans oublier son savoir-faire pour faire passer subtilement des messages.

Les personnages sont intéressants mais particuliers.
Quentin , le personnage principal est au premier abord lisse, peureux et ennuyeux, mais au fil du roman, on apprend à le connaître et on découvre un garçon d'une grande sensibilité, un peu fleur bleu mais aussi persévérant et courageux. Je ne pense pas que je me serai donner tant de mal à rechercher une personne qui ne veut sans doute pas être retrouvée.
Margo, quant à elle, est mystérieuse au départ, mais la lecture avance et on apprend à la connaître, à travers les yeux de Quentin d'abord mais aussi d'après ce que les autres voient d'elle. Et celle que l'on découvre est assez décevante. La Margo de Quentin est si différente de celle que l'on découvre au final. Je l'ai trouvé égoïste et égocentrique, pour tout dire, je ne l'ai pas apprécié.
Les personnages secondaires, Radar, Ben et Lacey sont également attachants, dommage qu'ils ne soient pas plus développés.

Pour conclure, j'ai moyennement apprécié ce roman, ça aurait pu être une bonne lecture mais j'ai trouvé qu'il y avait trop de longueurs et trop de passages inutiles. Sans oublier la fin que j'ai trouvé décevante. Je m'attendais à quelque chose de tellement différent ! Et pourtant avec un peu de recul, je trouve finalement qu'elle correspond bien à Margo.
J'ai également été déçue du road-trip. Je m'attendais à ce qu'il prenne place dans une grande partie du roman et il tient finalement en une cinquantaine de pages.
Une lecture moyenne bien que le roman présente de beaux messages avec des passages poétiques et pleins de philosophie.

Ma note
6,5/10

Commentaires









Badge Lecteur professionnel